Err

www.couteauxsuisses.fr
cadeau de noel

EN KAYAK AU CAP HORN

Source : Histoires vraies du monde entier / Un compagnon pour la vie / Victorinox.

Cap Horn - Chili, 1977.

Un groupe d'aventuriers, dont Frank Goodman, Jim Hargreaves, Nigel Mathews et Barry J.N. Smith ont passé sept mois dans les eaux dangereuses et glacées autour du cap Horn au chili. Les hommes ont été surpris par des vents forts imprévisibles et une mer déchaînée. En décembre 1977, ils ont finalement franchi le cap Horn en kayaks.

" Les couteaux Victorinox ne rouillent pas, même dans les conditions les plus extrêmes."

Dans ce passage qui est décrit par les marins comme le cimetière des navigateurs, M. Smith et ses compagnons ont compris l'importance d'un bon équipement : "Comme vous pouvez l'imaginer, nous nous sommes retrouvés dans de nombreuses situations extrêmes lorsque nous traversions l'archipel des Wollaston. Nous avions rencontré une faune et une flore luxuriantes, et notre équipe, tout comme notre équipement, ont été mis à rude épreuve dans cet environnement unique."
Le voyage en kayak, au milieu de ces eaux hostiles, a été "une réussite étourdissante, en partie grâce aux couteaux de poche que nous avions emportés", a déclaré Barry M. Smith. Les températures glaciales et l'eau de mer n'ont pas abîmé ces couteaux de poche: "La plupart des couteaux estampillés en acier inoxydable rouilleraient précisément lorsque l'on en a le plus besoin. Ce n'est pas le cas des couteaux Victorinox. Ils sont ultra-résistants." Même à proximité du Pôle Sud, les couteaux suisses Victorinox se sont révélés être un compagnon d’aventure indispensable.






Rédigé le  30 mars 2016 14:45  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site